Comment explorer les villages abandonnés en Espagne : respect et sécurité ?

January 22, 2024

Esprits aventuriers et amateurs de photographie, vous rêvez d’explorer ces lieux chargés d’histoire que sont les villages abandonnés ? L’Espagne vous offre une multitude de ces sites dits d’urbex (abréviation de ‘Urban Exploration’), où le passé laisse des traces visibles et touchantes. Cependant, il est essentiel de respecter certains codes et de prendre des précautions pour que chacun puisse continuer à apprécier ces lieux. Nous vous donnons ici toutes les clés pour une exploration respectueuse et en toute sécurité.

Urbex en Espagne : une pratique en plein essor

L’urbex, c’est cette activité qui consiste à explorer des lieux abandonnés, de la vieille usine désaffectée au manoir laissé en ruines. En Espagne, pays riche d’une histoire millénaire, nombreux sont ces lieux qui ont été délaissés et qui attirent aujourd’hui les curieux.

L’Espagne, comme beaucoup d’autres pays, possède un grand nombre de villages abandonnés. Ceux-ci sont souvent le résultat d’exodes ruraux, de la guerre civile espagnole ou de catastrophes naturelles. Ils offrent un panorama unique, comme figé dans le temps, qui est un régal pour les photographes et un lieu d’inspiration pour les artistes.

Ces lieux abandonnés ne sont pas sans risques et il est essentiel d’adopter une attitude de respect envers ces espaces souvent fragiles. De plus, l’entrée dans certains bâtiments peut être interdite ou dangereuse.

Les règles d’or de l’urbex

Il est essentiel de respecter certaines règles lors de vos explorations urbex. Non seulement pour votre propre sécurité, mais aussi pour préserver ces lieux pour les générations futures. Voici quelques règles d’or à toujours garder à l’esprit :

  • Ne forcez jamais une entrée : si un lieu est fermé, respectez cette interdiction. Cela peut être dangereux et illégal.

  • Ne prenez que des photos : l’urbex est une activité de découverte et non de vandalisme. Ne laissez aucune trace de votre passage.

  • Respectez les lieux : ils sont souvent fragiles et leur dégradation serait une véritable perte. De plus, certains peuvent avoir une valeur historique ou culturelle importante.

Se préparer pour une sortie urbex

Une sortie urbex ne s’improvise pas. Il faut d’abord bien se renseigner sur le lieu que vous allez explorer. Y a-t-il des risques spécifiques ? Le lieu est-il surveillé ? Quel est son état de conservation ? Toutes ces questions sont essentielles pour préparer au mieux votre sortie.

Ensuite, il est recommandé de vous équiper correctement. Chaussures solides, lampe torche, gants, trousse de premiers secours… Chaque élément peut vous être utile lors de votre exploration.

Enfin, ne partez jamais seul. L’urbex peut réserver des surprises et il est toujours plus prudent d’être accompagné. De plus, il est important de prévenir une personne de votre entourage de votre sortie, en lui communiquant le lieu et l’heure prévue de votre retour.

Les plus beaux villages abandonnés d’Espagne

L’Espagne regorge de magnifiques villages abandonnés à explorer. Parmi eux, on peut citer Belchite, un village entièrement détruit lors de la guerre civile espagnole et laissé en l’état comme un témoignage poignant de cette période. Il y a aussi Granadilla, un village médiéval qui a été abandonné à la suite de la construction d’un barrage, et qui est aujourd’hui en cours de réhabilitation.

Ces lieux offrent une réelle plongée dans le passé et sont une source d’inspiration inépuisable pour les amateurs de photographie. Cependant, il est important de les aborder avec respect et précaution.

Une exploration urbex réussie est une exploration qui respecte les lieux visités, qui se fait en toute sécurité et qui laisse le site intact pour que d’autres puissent également en profiter. Alors, prêts à partir à l’aventure ? Bonne exploration !

Les guides de l’urbex en Espagne : une ressource précieuse

Avant de vous lancer dans l’aventure de l’exploration urbaine en Espagne, il est essentiel de se renseigner en amont. Heureusement, de nombreuses ressources sont disponibles pour vous aider.

En premier lieu, des visites guidées urbex sont organisées par des professionnels du secteur. Ces visites offrent de nombreux avantages : elles assurent une exploration en toute sécurité, vous évitent de vous perdre, et vous fournissent des informations précieuses sur les lieux visités. Un guide peut vous faire découvrir des détails que vous auriez ignorés lors d’une visite en solo. De plus, les guides connaissent les règles d’or de l’urbex et veillent à ce qu’elles soient respectées par tous les participants.

Outre les visites guidées, Internet regorge de ressources pour vous aider à planifier votre sortie urbex. De nombreux articles scientifiques, blogs et forums dédiés à l’urbex fournissent des informations détaillées sur l’histoire des lieux abandonnés, les meilleurs moments pour les visiter, et les précautions à prendre. N’oubliez pas non plus les réseaux sociaux où des communautés d’urbex partagent leurs expériences et conseils. Les images vue satellite disponibles en ligne peuvent également se révéler précieuses pour repérer les accès et les zones potentiellement dangereuses.

Évolution et légalisation de l’urbex en Espagne

La montée en popularité de l’urbex en Espagne a conduit à une meilleure reconnaissance et à une certaine réglementation de cette pratique. En effet, l’Union Européenne et les différentes communautés autonomes espagnoles ont mis en place des mesures pour encadrer l’urbex et assurer la sécurité des explorateurs.

La mise en place de ces réglementations a été favorisée par l’engouement pour l’urbex et la prise de conscience des risques associés à cette activité. L’Espagne a ainsi mis en œuvre des lois pour protéger les lieux abandonnés, en particulier les sites historiques, et pour réglementer leur accès.

Des efforts ont également été faits pour mettre en valeur ces lieux abandonnés. Par exemple, plusieurs villages abandonnés ont été restaurés et transformés en attractions touristiques, comme Del Castillo en Aragon, Espagne. Cet ancien village, abandonné au XXe siècle à la suite de l’exode rural et de la guerre civile, a été restauré par des volontaires et est aujourd’hui un lieu prisé des amateurs d’urbex.

Conclusion

L’Espagne, avec son riche passé et ses nombreux villages abandonnés, est une destination de choix pour les amateurs d’urbex. Que vous soyez attiré par les vestiges du XXe siècle ou que vous préfériez les traces plus anciennes du XIXe siècle, vous trouverez forcément un lieu qui saura vous fasciner.

Cependant, n’oubliez pas que l’urbex est une activité qui demande une certaine préparation et qui doit être pratiquée dans le respect des lieux explorés. Les guides de l’urbex en Espagne sont une ressource précieuse pour vous aider à organiser votre sortie. De plus, grâce à la mise en œuvre de réglementations par l’Union Européenne et les communautés autonomes espagnoles, vous pouvez pratiquer l’urbex en toute légalité, à condition de respecter certaines règles.

En somme, l’urbex en Espagne est une activité passionnante et enrichissante, à condition de la pratiquer dans le respect des lieux et de la législation en vigueur. Bonne exploration !